Magali B.

Paul ELUARD

Rue du Monde

19,50
Conseillé par (Libraire)
12 juin 2024

🐥 Défendre la liberté : toujours, partout !

🐥 Faire découvrir aux plus jeunes l'un des plus beaux poèmes de la langue française, voilà le pari réussi par les éditions Rue du monde !
🐥 "Liberté, j'écris ton nom." Ce poème de Paul Éluard qui, au départ, devait être une déclaration d'amour, est très vite devenu une ode à la liberté, distribuée sous le manteau à partir de 1942. Un texte d'une portée bouleversante, qui incite à dénicher et défendre la liberté toujours, partout, quelles que soient les circonstances.
🐥 15 illustratrices et illustrateurs ont été mobilisés pour mettre en images ces mots qui contiennent en eux tous les visages et paysages du monde. Depuis les cerfs-volants de Vanessa Hié jusqu'à une île-baleine imaginée par Judith Gueyfier, en passant par des nuages vaporeux peints par Nathalie Novi, ou encore un étonnant poulpe écolier signé Cécile Gambini, c'est une véritable galerie d'art qui s'ouvre à nous, pleine de fantaisie et de beauté.
🐥 Et en fin d'album, quatre doubles-pages très éclairantes, ponctuées de photos d'époque, resituent Paul Éluard et son poème dans leur contexte. Une vraie réussite, à proposer dès 7-8 ans !

Witi IHIMAERA

Au vent des îles

23,00
Conseillé par (Libraire)
7 juin 2024

👨‍❤️‍👨 Un vibrant plaidoyer pour la liberté d'être (et d'aimer) qui l'on veut

👨‍❤️‍👨 Peut-on être Maori et gay ? Cruel dilemme que celui de Michael ! Ce jeune Néo-zélandais, poussé par son compagnon, se décide à faire son coming-out face à toute sa famille réunie... qui hurle au scandale. Aux yeux du père, les deux identités – culturelle et sexuelle – ne sont absolument pas compatibles et ne le seront jamais. Écumant de colère, il bannit son fils avec une violence inouïe.
👨‍❤️‍👨 C'est là que tout commence. Comme si elle avait attendu ce moment toute sa vie, la tante de Michael lui révèle alors l'existence d'un oncle paternel dont il n'avait jamais entendu parler : Sam, fils adulé et pourtant rayé de l'histoire familiale en raison, là aussi, d'un amour homosexuel. Au fil d'une lecture riche en émotions et en rebondissements inattendus, nous découvrons peu à peu, en même temps que Michael, le destin tragique de Sam.
👨‍❤️‍👨 Witi Ihimaera entrecroise ces deux intrigues avec le talent romanesque qu'on lui connaît : scènes pleines de vie et dialogues truculents sont au rendez-vous, tant dans d'atroces scènes de guerre que dans des corps à corps passionnés. Loin d'un simple va-et-vient entre passé et présent, "Bravoures" ne se contente pas de faire un simple parallèle entre deux histoires d'amour contrariées. Ce roman met en lumière des hommes (et des femmes !) pour qui le courage n'est pas seulement d'aller sauver un quelconque soldat Ryan en pleine guerre du Vietnam. Le courage, c'est d'oser aimer un autre homme. Le courage, c'est aussi et surtout de s'insurger contre l'intolérance et le conformisme, en portant haut et fort la voix des minorités, qu'elles soient gay ou autochtones, en Nouvelle-Zélande ou ailleurs.

Witi IHIMAERA

Au vent des îles

23,00
Conseillé par (Libraire)
7 juin 2024

👨‍❤️‍👨 Un vibrant plaidoyer pour la liberté d'être (et d'aimer) qui l'on veut

👨‍❤️‍👨 Peut-on être Maori et gay ? Cruel dilemme que celui de Michael ! Ce jeune Néo-zélandais, poussé par son compagnon, se décide à faire son coming-out face à toute sa famille réunie... qui hurle au scandale. Aux yeux du père, les deux identités – culturelle et sexuelle – ne sont absolument pas compatibles et ne le seront jamais. Écumant de colère, il bannit son fils avec une violence inouïe.
👨‍❤️‍👨 C'est là que tout commence. Comme si elle avait attendu ce moment toute sa vie, la tante de Michael lui révèle alors l'existence d'un oncle paternel dont il n'avait jamais entendu parler : Sam, fils adulé et pourtant rayé de l'histoire familiale en raison, là aussi, d'un amour homosexuel. Au fil d'une lecture riche en émotions et en rebondissements inattendus, nous découvrons peu à peu, en même temps que Michael, le destin tragique de Sam.
👨‍❤️‍👨 Witi Ihimaera entrecroise ces deux intrigues avec le talent romanesque qu'on lui connaît : scènes pleines de vie et dialogues truculents sont au rendez-vous, tant dans d'atroces scènes de guerre que dans des corps à corps passionnés. Loin d'un simple va-et-vient entre passé et présent, "Bravoures" ne se contente pas de faire un simple parallèle entre deux histoires d'amour contrariées. Ce roman met en lumière des hommes (et des femmes !) pour qui le courage n'est pas seulement d'aller sauver un quelconque soldat Ryan en pleine guerre du Vietnam. Le courage, c'est d'oser aimer un autre homme. Le courage, c'est aussi et surtout de s'insurger contre l'intolérance et le conformisme, en portant haut et fort la voix des minorités, qu'elles soient gay ou autochtones, en Nouvelle-Zélande ou ailleurs.

Christian Bourgois

22,00
Conseillé par (Libraire)
24 mai 2024

🥢 Cuisiner pour surmonter le deuil

🥢 C'est systématique : à chaque fois qu'elle va faire ses courses au H Mart, supermarché asiatique où l'on trouve tout ce qu'il faut pour cuisiner coréen, Michelle, États-unienne née en 1989, fond en larmes. Le moindre ingrédient, l'emballage le plus banal, chaque petit détail ressuscite un souvenir lié à sa mère, emportée par un cancer alors qu'elle n'avait pas encore soixante ans. Une mère peu démonstrative, qui témoignait son affection à sa fille unique via les plats qu'elle lui cuisinait.
🥢 En remontant le fil de ses souvenirs d'enfant turbulente, d'adolescente rebelle et de jeune adulte un peu paumée, Michelle comprend peu à peu que sa mère, immigrée coréenne aux États-Unis, considérait la cuisine comme le meilleur moyen de se rattacher au pays natal. La nourriture avait pris une importance telle que la phrase « Tu manges comme une Coréenne » était devenue le plus beau compliment qu'elle pouvait faire à sa fille.
🥢 « Pleurer au supermarché » évoque une relation compliquée, oscillant entre silences pesants et mots de trop. Si Michelle a longtemps souffert de la difficulté à se construire entre deux identités, avec une langue maternelle mal maîtrisée malgré des séjours réguliers en Corée, elle saisit en grandissant la richesse que représente cette double origine. Avec une sincérité bouleversante, elle raconte comment elle a accompagné sa mère dans la maladie et comment, après sa disparition, elle a découvert que cuisiner lui permettait de perpétuer leur lien. Un récit singulier, qui en dit long sur la difficulté de devenir adulte. Vraiment très beau !

Poésie du littoral français en 130 cartes

E/P/A

50,00
Conseillé par (Libraire)
4 mai 2024

🗺️ Un trésor, ce livre !

🗺️ Une carte, c'est déjà le début du voyage... Cela, l'artiste Marine Le Breton nous le rappelle avec talent, elle qui se passionne pour les cartes marines, invitations à l'évasion par excellence. Elle s'est donc lancée dans le projet titanesque de reproduire minutieusement, patiemment, presque obsessionnellement, le tracé des côtes françaises... à la mine de stylo ! Soit 5500 km de côtes, rien qu'en métropole ! Il s'agit pour elle de réinventer l'art du dessin cartographique à la main, qui tend à disparaître avec l'omniprésence du numérique.
🗺️ Dans les 130 cartes présentées ici, on retrouve avec émotion le léger tremblé de la main humaine, mais aussi une précision bluffante, quasi scientifique, avec mention de l'échelle choisie et indication fidèle des toponymes terrestres et maritimes. Tout en bleu et noir - sauf les versions "pop" aux couleurs flashy -, chaque carte occupe l'artiste une semaine complète en moyenne. C'est dire l'ampleur du projet !
🗺️ On se surprend à suivre du doigt le tracé sinueux de telle côte que l'on arpente souvent, ou la silhouette de telle île inconnue dont le nom nous fait rêver. Quant aux mille et une virgules qui figurent l'élément liquide, elles sont tout bonnement hypnotiques ! Et pour prolonger et enrichir la rêverie, une cinquantaine de personnes ont écrit de courts textes qui racontent ou expliquent leur rapport à la cartographie.