Lola F.

Grand Prix de l'Imaginaire (roman francophone) 2021

Les Éditions du Sonneur

16,00
Conseillé par (Libraire)
17 septembre 2020

Un très beau deuxième roman

Encore une fois envoûtés par la prose toujours aussi magique de Laurine Roux... Un puissant huis-clos familial, dans un sanctuaire à ciel ouvert où l'abrupt et le désespoir plient face à la beauté du vivant.

Conseillé par (Libraire)
17 septembre 2020

De la douceur...

Où l'on retrouve la délicate prose de Gyrdir Eliasson, qui poursuit son exploration de la solitude dans un texte intime et délicieux. D'une grande douceur !

Actes Sud

21,50
Conseillé par (Libraire)
17 septembre 2020

Un personnage de feu

Elle danse pour ce qu'elle est et pour d'où elle vient, Cléo. Elle danse variet' paillettes, à demie-nue, toute en froufrous. Qui est-elle, cette adolescente discrète et appliquée, cette jeune femme fougueuse et blessée, cette artiste engagée au sourire froid et figé ?
Cléo nous envoûte, nous bouleverse. Cléo questionne la féminité, l'image lisse des corps douloureux et des espoirs précaires.
Cléo est une victime, une prête-à-tout, une battante. Une lumière inoubliable, un personnage de feu.
Enorme coup de coeur !!

Grand Prix de littérature américaine 2020

Albin Michel

22,90
Conseillé par (Libraire)
17 septembre 2020

Un grand roman.

A New Canaan, petite ville du Midwest qui incarne tout à la fois la déchéance du rêve américain et la nostalgie figée des années 2000, quatre trentenaires se retrouvent par hasard, lors d'une nuit de vengeance hallucinée et de grands remords.
Portrait d'une génération sacrifiée tant par la meth que par patriotisme, Ohio saisit par son ampleur et son attachement au détail ; on le dévore comme un polar, glacés et subjugués par la poigne narrative de Stéphen Markley. Un grand roman !!!

16,00
Conseillé par (Libraire)
1 août 2020

Du baume au coeur.

Trois heures du matin, le temps des retrouvailles pour Antonio et son père, deux égarés en lutte contre le sommeil dans le Marseille des années 80...
De bistrots en calanques, une complicité renaît entre le père absent et l'enfant chagrin devenu grand.
Un petit texte délicieux et innocent à gober d'une traite. Du baume au cœur !